1. Le service √† l’habitant

Stories ce sont des services professionnels, pens√©s pour les habitants. Nous √©tudions et programmons des √©quipements √† partir du diagnostic √©tabli √† domicile ensemble. Nous soutenons le maintien √† domicile par la modernisation de l’habitat.

Votre identité et votre mode vie

Nos solutions sont discr√®tes mais pas invisibles. Am√©nager son domicile implique une prise de d√©cision qui peut n√©cessit√© du temps pour la plupart d’entre nous.

J’ai une alarme chez moi, c’est g√©nial pour la famille, √ßa me rassure. Mais quand je soumets l’id√©e √† mon p√®re, il me dit qu’il n’a pas que √ßa √† faire d’appuyer sur un bouton √† chaque fois qu’il rentre ou qu’il sort….

Ce qui est per√ßu √† 40ans comme un b√©n√©fice de confort et de s√©curit√©, peut √™tre per√ßu comme un changement d’habitude qui met au centre de la conversation : nos fragilit√©s ou un sentiment ¬ę¬†d’√™tre infantilis√©¬†¬Ľ – alors que nous avons 75ans.

C’est pour cette raison que Stories tend √† d√©stigmatiser ¬ę¬†les services √† l’habitant¬†¬Ľ.

Quoiqu’il en soit, il y a un travail identitaire √† faire pour accepter cette nouvelle perception de l’habitat comme ¬ę¬†am√©nag√©¬†¬Ľ pour soi. Pour am√©liorer son confort, sa s√©curit√©, et soutenir une d√©ficience, ou des fragilit√©s physiques dues √† l’√Ęge.

Le diagnostic Stories correspond √† cette phase durant laquelle nous prendrons le temps d’√©valuer et d’√©tudier votre projet de vie et qui n’engage aucune prise de d√©cision. C’est une √©tude de projet.

La sécurité des équipements

Nos solutions ont toutes une alimentation de secours lorsqu’elles ne sont pas tout simplement auto-aliment√©es. C’est que l’on appelle l’effet peltier ou piezo. Pour faire simple : nos √©quipements auto-g√©n√®rent l’√©lectricit√© dont ils ont besoin gr√Ęce √† l’√©nergie solaire ou thermique.

Une coupure de courant ? Tout reste fonctionnel pour garantir votre sécurité au sein de votre habitat.

Depuis 2013, un savoir-faire d’expert

A l’origine, Stories est n√©e d’une rencontre entre ses deux co-fondateurs pour accompagner la mutation d’activit√© de Design-On, Belfort | France. Design-On est une soci√©t√© sp√©cialis√©e dans l’automatisation et la r√©novation de petit tertiaire et d’habitat r√©sidentiel depuis 2013. Elle est aussi sp√©cialis√©e dans la technologie EnOcean.

Cette technologie est aujourd’hui tr√®s d√©mocratis√©e dans les t√©l√©commandes : c’est le fameux ¬ę¬†sans fil, sans pile¬†¬Ľ, l’√©lectricit√© est auto-g√©n√©r√©e et transform√©e en signal radio √† destination d’un t√©l√©viseur par exemple.

Stories est la suite logique de Design-On avec un service pour les personnes √† travers l’habitat.

Automatiser versus connecter

Connecter des √©quipements c’est entrer dans un environnement o√Ļ votre habitat est co-d√©pendant de votre connexion, voire, de votre acc√®s internet. C’est la potentielle exposition de ses donn√©es personnelles, la co-d√©pendance avec le bon fonctionnement des serveurs des fabricants.

C’est aussi une installation √† faire soi-m√™me, des param√®tres √† faire soi-m√™me, le t√©l√©chargement d’application de contr√īle de l’habitat et le besoin de les mettre √† jour r√©guli√®rement pour b√©n√©ficier des derni√®res am√©liorations.

Le connect√© c’est prendre un parti pour tel ou tel protocole et ne plus se laisser le choix si on souhaite que tout fonctionne parfaitement ensemble.

J’aime l’id√©e de sc√©nariser toute ma maison. Et puis je commence √† r√©fl√©chir ¬ę¬†il faudra que j’ach√®te un smartphone √† mon fils pour qu’il puisse tout fermer en allant au coll√®ge ?¬†¬Ľ ¬ę¬†Et si on d√©m√©nage?¬†¬Ľ. Ca devient compliqu√© quand on r√©fl√©chit √† la somme d’accessoires que je dois ajouter pour correspondre √† notre r√©alit√© familiale dans 2 ans par exemple.

Il y a de formidables b√©n√©fices au connect√© sous bien des aspects. C’est dans cet univers que les co-fondateurs se sont rencontr√©s. C’est pourquoi aujourd’hui leur parti-pris : c’est celui de l’utilisateur.

Automatiser, c’est un service chez Stories. C’est une alternative √† la ¬ę¬†sur-performance¬†¬Ľ par rapport aux besoins de la vie r√©elle des utilisateurs. C’est aussi soutenir les engagements vers la ¬ę¬†sobri√©t√© num√©rique¬†¬Ľ – pas d’application, de smartphone, de transfert de donn√©es en continue,…

Automatiser, c’est des maths. L’automatisation la plus fr√©quente est celle que vous retrouvez quand vous arrivez dans un espace public et que la lumi√®re, s’allume et s’√©teint seule. √áa fonctionne avec ou sans internet, √ßa r√©pond √† une fonction simple et pr√©cise. Certes, √ßa ne vous fera pas le caf√©… C’est dommage, nous entendons l’argument…

Le diagnostic, la clef d’entr√©e

Il n’existe pas un logement qui se ressemble et pas un habitant qui vive de la m√™me fa√ßon.

Le diagnostic chez Stories est fondamental. Nous avons des solutions qui r√©pondent √† des besoins pr√©cis, identifi√©s √† un instant pr√©cis ou pr√©-identifi√©s √† moyen terme. C’est sur cette 1√®re phase que s’appuie la notion de ¬ę¬†service¬†¬Ľ. Il se co-construit avec vous, dans votre environnement, avec votre mode de vie.

2. Votre vie est privée

Il est essentiel pour nous de comprendre ce dont vous avez besoin et que vous puissiez nous en parler librement.

Sans comprendre, nous ne serions pas aptes √† vous fournir les solutions les plus adapt√©es. Stories a construit ses services autour de t√©moignages, d’exp√©riences de vie diverses. Cette d√©marche entreprise en 2017 est et sera toujours d’actualit√©. L’apprentissage continu c’est la promesse d’une am√©lioration continue.

Vos probl√©matiques sont celles de milliers d’autres. C’est avec vous que nous trouverons plus de solutions pour un plus grand nombre encore de personnes.

Avec Parkinson, j’ai du mal √† appuyer sur les interrupteurs √† cause des tremblements.

Si vous ne pouvez pas, peu, utiliser vos mains : nous utiliserons vos pieds. Ce partage d’informations nous a permis de trouver des solutions pour palier aux tremblements des mains.

3. Maintien à domicile, déficience et handicap

Si ¬ę¬†maintien √† domicile¬†¬Ľ est souvent associ√© aux personnes √Ęg√©es, il ne faut pas en oublier les personnes avec d√©ficiences cognitives, sensorielles ou avec un handicap.

Un habitat adapt√© √† l’habitant c’est peut-√™tre un habitat demain, qui sera √©quip√© d’√©clairage automatique la nuit si on se l√®ve. Valides ou jeunes, nous n’avons pas de vision nocturne int√©gr√©e… La suite au prochain √©pisode d’Elon Musk peut-√™tre ?

Quand on est un proche, le probl√®me qui se pose souvent est ¬ę¬†Et s’il se passe quelque chose, comment vais-je le savoir ?¬†¬Ľ. Stories c’est cette proposition : vous informer quand il est important que vous le soyez et au moment o√Ļ vous devriez l’√™tre. L’id√©e ici est aussi de soutenir la charge mentale li√©e √† l’inqui√©tude.

Quand on est soi-m√™me concern√©¬∑e, nous n’avons pas toujours envie d’avoir plus de rappels de nos fragilit√©s, de notre handicap, de nos d√©ficiences; alors la perspective de ¬ę¬†moderniser¬†¬Ľ son int√©rieur devant sa famille peut-√™tre difficile au premier abord. Stories a pens√© les solutions pour qu’elles s’int√®grent dans votre int√©rieur avec un design non stigmatisant. Peut-√™tre m√™me qu’elles donneront de nouvelles habitudes √† vos proches ? Imaginez avoir 15 ans, musique dans les oreilles, indispos√© √† entendre la sonnette d’entr√©e. Finalement, la lumi√®re clignotante dans le salon qui indique un visiteur : pratique, n’est ce pas ?